Hautes-Alpes - Week-end des 16 & 17 février 2019

Publié le 20 Février 2019

La météo annonçant un grand soleil et les conditions d’enneigement étant optimales, Bruno, Marie et Maxime se sont donnés rendez-vous dans les Hautes-Alpes les 16 et 17 février 2019 pour un week-end ski de rando.

Premier jour: Marie se joint au CAF de Brignoles pour faire une rando tranquille jusqu’au chalets de Dormillouse tandis que Bruno et Maxime se rendent dans la commune de Névache, au nord de Briançon, pour se lancer à l’assaut du « Grand Area », dont le sommet culmine à 2869 m.

Le ciel est bleu, la neige est bien présente , ça s’annonce parfait. Nous débutons l’ascension vers 9h30, en direction du sud-ouest, dans la forêt de Mélèze où Bruno fait fi des traces existantes et file « droit dans l’pentu ».

Les 600 premiers mètres sont raides pour une mise en jambe mais restent agréables car la neige est poudreuse et stable et l’ambiance dans la forêt de mélèzes est magnifique.

Vers 2100 m d’altitude, nous sortons de la forêt pour poursuivre notre course dans un vallon, à flanc de la montagne de Cristol et au-dessus du lac du même nom, recouvert par la neige en cette saison.

Le soleil cogne, la neige est plus lourde et s’humidifie mais sans botter pour autant. Nous apercevons alors notre premier objectif, la crête de l’Echaillon (2640m), que nous rejoignons sans difficulté.

Il est presque 12h00, la faim est là et nous pousse à grignoter sur la crête, face à notre objectif principal : la face nord du Grand Area. Nous y devinons des vaguelettes caractéristiques d’une neige soufflée et gelée. Le BRA avait donc juste: le vent du nord a bien soufflé lors des journées précédentes...l’objectif est donc remis en question car nous ne sommes pas chauds pour monter une face gelée.

On décide cependant d’aller voir de plus près. On dépeaute pour descendre la face ouest bien soufflée et gelée de l’Echaillon pour arriver au pied de la face nord du Grand Area. Bruno aperçoit 2 randonneurs dans la face qui nous motivent pour aller voir d’encore plus près. On repeaute et on attaque l’ascension des 400 mètres de la face nord.

Les 200 premiers mètres sont faciles car la neige est légèrement poudreuse mais on sent bien qu’elle se durcit au fur et à mesure de l’ascension. On met les couteaux et les 200 derniers mètres passent sans problème malgré la pente et la neige durcie.

Arrivé au sommet, on mange en profitant du soleil et du panorama à 360° sur les Hautes-Alpes, l’Italie, le Mont-Blanc... Un randonneur qui est monté par l’autre vallon des chalets de Buffère nous déconseille son itinéraire pour la descente car c’est plat et la neige est croutée. Nous décidons alors de reprendre notre itinéraire de montée.

Hautes-Alpes - Week-end des 16 & 17 février 2019
Hautes-Alpes - Week-end des 16 & 17 février 2019

Vers 14h30, nous entamons la descente de la face nord du Grand Area tranquillement à cause des conditions de neige puis en godillant et avec la banane sur la fine couche de poudreuse des 200 derniers mètres.

Nous regagnons la crête de l’Echaillon avant de descendre sa face est dans une bonne poudreuse. Nous passons le vallon tout crouté avant de se régaler à slalomer entre les mélèzes, dans une pente assez raide et poudreuse.

Nous atteignons la voiture vers 16h00, heureux d’avoir atteint notre objectif après 1700 mètres de D+ et des superbes conditions de neige à la descente. Nous regagnons le chalet de l’Eychauda où nous retrouvons Marie en train de roupiller dans son lit, heureuse également de sa journée en compagnie du CAF de Brignoles.

Deuxième jour: Nous nous rendons au centre nordique de Villar - St Pancrace pour gravir le pic de Jean Rey qui culmine à 2777m. Marie préfère faire de la raquette sur les sentiers au dessus de la commune.

Le départ est donné à 9h15, Bruno passe devant et attaque droit dans la forêt de Mélèzes. Avec le nombre de sentiers et de chemins, cette première partie dans la forêt est un véritable labyrinthe qui nous mène au niveau du village du Mélezin, soit bien plus au nord est que prévu . Mais le détour valait la peine car le lieu est plutôt agréable.

Nous reprenons la direction sud-ouest par le sentier du canal du Mélezin et retrouvons l’itinéraire initial jusqu’au pied de la face nord du pic de Jean Rey haute de 400m. On traverse sur le flanc ouest de la cime du Mélezin quelques coulées anciennes.

La montée est raide, les conversions s’enchaînent et on parvient à son sommet, skis au pieds, vers 12h45 après 1500m de D+. Nous parcourons a pieds les derniers mètres jusqu’à la croix histoire de dire qu’on l’a touchée.

Hautes-Alpes - Week-end des 16 & 17 février 2019Hautes-Alpes - Week-end des 16 & 17 février 2019
Hautes-Alpes - Week-end des 16 & 17 février 2019

Nous faisons une pause déjeuner pour profiter du soleil et du panorama avant de plonger dans la face nord pour descendre par le même itinéraire qu’à la montée. La neige est poudreuse en surface et pas tracée, c’est un régal, on lache les watts. La dernière partie dans la forêt a également été préservée du soleil et des randonneurs, c’est un plaisir à skier.

 

Hautes-Alpes - Week-end des 16 & 17 février 2019
Hautes-Alpes - Week-end des 16 & 17 février 2019Hautes-Alpes - Week-end des 16 & 17 février 2019
Hautes-Alpes - Week-end des 16 & 17 février 2019

On arrive à la voiture un peu avant 15h00, avant de repartir pour Toulon très contents de ce magnifique week-end.

Rédigé par Maxime - Club Alpin Français Toulon

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article