Sortie du 20/12/2020: Arpillon(Ubaye), et sortie du 21/12/2020 tête de plate Longe (Ubaye)

Publié le 20 Décembre 2020

Sortie du 20/12/2020: Arpillon(Ubaye),  et sortie du 21/12/2020 tête de plate Longe (Ubaye)

Compte rendu des sorties de ski de randonnée des 20 et 21/12/2020
L’Arpillon (Ubaye)
Malgré un temps plutôt maussade, Bruno, Franck et Maxime se lancent à l’assaut de l’Arpillon le
20 décembre 2020. Le départ de la course, vers 1750m, est proche du lieu-dit « Les Pras », avant
Sainte Anne La Condamine. La montée dans la forêt de mélèzes se fait sous une pluie-neige qui
mouille bien... Après la forêt et la pluie, un épais brouillard nous attend... A défaut de pouvoir
admirer le paysage, on papote et le sommet, à 2693m, est atteint en un peu moins de 2 heures:
« on a trainé » estime Franck. Malheureusement le brouillard ne se lève pas pour la descente,
c’est jour blanc. Malgré le masque magique, Maxime se fait piéger par le relief et réalise un
magnifique « culbuto ». Heureusement la poudreuse est bien présente. Il faut cependant se méfier
des cailloux cachés sous la surface. Avec beaucoup de maitrise, Franck démine le terrain
jusqu’au restaurant des Mastrêtes. Sa terrasse déserte nous abrite le temps du déjeuner. Trempés
jusqu’aux os et bien refroidis, une petite ballade digestive de 500m s’impose pour nous réchauffer
et atteindre le vallon de la descente. Grâce à la persévérance de Franck, un beau champ de neige
poudreuse s’offre à nous jusqu’à la lisière de la forêt vers 2100m. La neige est ensuite plus
croutée mais pas suffisamment pour nous empêcher de slalomer entre les mélèzes à allure
modeste et d’atteindre les voitures avant la tombée de la nuit.
Tête de Plate Longe (Ubaye)
Le départ de la course du 21 décembre 2020 est à Larche, à 1650m. Sous un grand ciel bleu,
Bruno, Franck et Maxime entament la montée vers la Tête de Plate Longe: d’abord raide dans la
forêt puis plus tranquille jusqu’au sommet à 2790m. Ce dernier est atteint en 1 heure et 55
minutes, un peu moins pour Bruno...Le sommet est infesté de requins mais Franck est à l’affût et
nous les signale. Un beau champ de poudreuse s’offre à nous sur la face EST et chacun le
descend avec son propre style. Une pause déjeuner 5 étoiles, en plein soleil, nous requinque pour
remonter les 500m jusqu’au sommet car quand on aime, on ne compte pas. La descente se fait
encore dans une POW paradisiaque mais cette fois, sur la face NORD donc avec beaucoup de
prudence. En effet, quelques anciennes coulées ont été remarquées sur les faces froides et
raides. La neige est extra jusqu’à la forêt où ça devient vite l’enfer avec une neige bien croutée.
Après ces 400 derniers mètres qui ne resteront pas dans les annales, chacun arrive sain et sauf
au cimetière de Larche... où sont garées les voitures.

Rédigé par Club Alpin Français Toulon Maxime

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article